Vivre la langue

Hier, j’écoutais le podcast 聊聊东西 liáo liáo dōngxī en mandarin et je me suis soudain rendu compte que je comprenais des mots que je n’avais jamais appris auparavant.

Interrompre mon écoute pour chercher la signification des mots m’a souvent découragé quand j’écoutais du mandarin. Pour une raison ou une autre, je m’étais convaincu que c’était la seule façon de progresser et que si je restais passif, cet exercice ne servirait qu’à renforcer mes acquis.

Toutefois, je me suis souvenu que pour atteindre le niveau d’anglais assez élevé que j’ai aujourd’hui, j’avais souvent consommé du contenu dans cette langue sans nécessairement chercher tous les mots que je ne comprenais pas. D’ailleurs, depuis mon retour du Canada en 2010, je l’ai fait presque tous les jours. Ça m’a amené à développer un riche vocabulaire en anglais, y compris certains mots dont je ne connais même pas l’équivalent en français.

Après tant d’années d’apprentissage de l’anglais, du coréen puis du mandarin, j’ai fini par me rendre compte de cette évidence. Pour m’améliorer, je peux me contenter d’écouter des podcasts ou de regarder des vidéos en mandarin sans avoir besoin de m’interrompre constamment pour chercher la signification des mots. Je peux apprendre de nouveaux mots en déduisant leur sens du contexte.

Par exemple, hier, quand j’ai entendu la phrase 我到現在都沒搞清楚 wǒ dào xiànzài dōu méi gǎo qīngchǔ, je connaissais tous les mots sauf un : 搞 gǎo.

Bien que je ne l’aie jamais vu ni entendu auparavant, j’ai compris que 搞 gǎo signifiait « rendre », parce qu’il était placé devant l’adjectif « clair ». Vu le contexte, ce groupe : 搞清楚 gǎo qīngchǔ « rendre-clair » devait signifier « clarifier ». Ce qui donnait :

je jusqu’à maintenant du-tout pas clarifier → Je n’ai toujours pas compris.

Le but ultime de l’apprentissage d’une langue est de pouvoir l’utiliser pour découvrir une nouvelle culture, un nouveau monde. Une fois qu’on a atteint un certain niveau, on peut, si on le souhaite, aborder le processus d’apprentissage sous un angle différent.

On peut simplement vivre la langue.

  • Post author: